Guide complet sur les différents types de bang

Dans ce guide des différents types de bongs, nous allons passer en revue les différents types de bongs qui sont populaires aujourd’hui. Il existe une multitude de types de bongs, de styles, de matériaux et de conceptions différents, des petits bongs en verre et des grands bongs en verre à bec, aux bongs en acrylique et en métal.

Qu’est-ce qui définit un “bong” ?

Comme la plupart d’entre vous le savent peut-être, un bang est un dispositif de fumage filtré à l’eau pour fumer des herbes sèches ou des concentrés. Également connu sous le nom de pipe à eau, le mot bong est à l’origine dérivé du mot thaïlandais “bang” qui est un long cylindre ou tube, généralement fabriqué en bambou, et également utilisé pour fumer des herbes.

Pourquoi fumer en utilisant un bong ?

Alors pourquoi utiliser un bang pour fumer des herbes ? Lorsque l’on fume des herbes, une flamme est utilisée pour brûler les herbes dans le bol, et la fumée est aspirée dans les poumons. Avec une pipe sèche normale, la fumée est chaude et contient presque tous les carbones et les résines végétales, ce qui pourrait potentiellement irriter les poumons ou la gorge du fumeur en cas d’usage répété.

Le bang offre une filtration de l’eau supplémentaire au mélange. L’aval du bang passe sous l’eau et, au fur et à mesure que l’herbe est brûlée, la fumée passe à travers l’eau, ce qui non seulement refroidit la fumée mais aussi filtre certaines des résines les plus collantes et des carbones les plus lourds, qui resteront dans l’eau pour être nettoyés plus tard.  Ce processus se traduit par une expérience de fumage plus douce et plus fraîche pour le fumeur de bang.

Le meilleur type de matériaux pour bongs

Les bongs peuvent être fabriqués à partir d’une variété de matériaux différents, dont les plus courants sont le verre, le métal, la céramique, la silicone et l’acrylique. Les bongs en verre sont généralement les plus populaires, et pour une bonne raison !

Bongs en métal

Les bongs en métal sont normalement utilisés pour une piqûre plus rapide, comme le populaire bong thermos, qui ressemble à un thermos jusqu’à ce qu’il soit déballé et qu’un bol soit inséré sur le côté. Ils comportent généralement un bol en métal assorti, ce qui n’est pas la meilleure option pour un usage répété. De plus, en raison de la nature poreuse du métal brossé, il sera difficile de le nettoyer complètement après une utilisation intensive.

Bongs en céramique

Les bongs en céramique sont les bongs d’art originaux, avant que la scène du verre ne décolle, les gens fabriquaient des formes en céramique, comme des crânes, des sorciers ou des formes artistiques folles, à partir d’argile céramique, qui est ensuite cuite et émaillée. Ils offrent une meilleure expérience de fumeur que les bongs en métal, mais ne dureront pas aussi longtemps qu’un bon bong en verre.  Les bongs en céramique comportent généralement un bol en métal, ce qui n’est pas le meilleur pour la saveur ou la santé.

Bongs en silicone

Les bongs en silicone sont fabriqués en caoutchouc de polysiloxane, qui résiste à la température et est difficile à casser, mais qui est généralement fabriqué en Chine et peut contenir des matériaux dangereux pour fumer de façon répétée. Avec le temps et les nettoyages répétés, le matériau peut aussi devenir plus poreux et commencer à retenir les résines, le carbone et potentiellement les moisissures, ce qui rend très difficile un nettoyage complet.

Bongs en acrylique

L’acrylique est le pire type de bong, étant fait de plastique acrylique, il n’est pas très bon pour la saveur, ne peut pas être nettoyé complètement, n’est pas très résistant à la chaleur, et n’est pas sain pour fumer.  Le seul avantage réel est son faible coût.  Nous vous conseillons d’éviter ces bongs.  Même un coquillage de la plage vous donnera une meilleure expérience de fumer.

Bongs en verre

Ceci nous amène au meilleur type de bong, le bong en verre.  Les bongs en verre sont généralement fabriqués à partir de l’un des deux types de verre suivants : le verre borosilicate ou verre dur, et le verre mou ou verre sodocalcique.

Bongs en verre borosilicate

Le verre borosilicate utilise de l’acide borique dans sa production, ce qui lui confère une solidité et une résistance aux acides accrues. Il possède un coefficient de dilatation thermique de 33, ce qui le rend plus adapté aux applications de chauffage et de refroidissement répétées. Ce sont quelques-uns des meilleurs bongs en verre que vous pouvez acheter.

Bongs en verre souple

Le verre mou ou verre sodocalcique, quant à lui, utilise de la soude et de la chaux dans sa production, ce qui abaisse le point de fusion du verre et le rend plus facile à manipuler lorsqu’il est chaud. Ce verre mou a un coefficient d’expansion thermique de 90, 96 ou 104, et il ne supporte pas aussi bien les chocs thermiques que le borosilicate. Pour cette raison, les bongs en verre mou ont tendance à être des bongs en verre épais avec un peu de poids. Les deux types de verre sont excellents, avec le borosilicate ayant un peu d’un avantage en raison de sa force.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire